Piwaseha - La culture et les réalités autochtones

But de la formation

Reconnaître la culture et les réalités autochtones afin de pouvoir développer un sincère partenariat basé sur le respect mutuel et la compréhension.

Description

Cette formation permet d’améliorer ses connaissances des relations autochtones et non autochtones. Piwaseha porte à la réflexion, à la compréhension et profite à tous les participants.

Objectifs

- Décrire le passé et les réalités d’aujourd’hui des communautés autochtones afin de mieux intervenir.
- Démontrer des comportements d’ouverture et d’acceptation face aux différences culturelles.
- Déterminer les différents obstacles qui nuisent à la communication et aux relations avec les Autochtones.
- Reconnaître l’impact des perceptions négatives sur l’estime de soi chez les autochtones.
- Reconnaître ses propres valeurs culturelles et tenir compte de l’identité autochtone dans les rapports interculturels.
- Comparer sa propre culture et celle des autochtones.

Méthodologie

Exposé interactif (45%), étude de cas, discussions en sous-groupes, exercices, auto-évaluation (55%)

Clientèle visée

Tous

Contenu

Histoire et informations

  • Histoire d'hier à aujourd'hui des Autochtones
  • Terminologie autochtone
  • Autochtones au Québec
  • Caractéristiques géographiques et linguistiques
  • Loi sur les Indiens, les politiques d’assimilation et les fondements de ces politiques
  • La réserve et le statut d’Indien
  • Pensionnats indiens

Comportements et attitudes à préconiser

Communication interculturelle

Les ressources disponibles

Anne-Marie Coulombe

Anne-Marie Coulombe

Anne-Marie Coulombe étudie d’abord en communication et débute sa carrière dans le monde de la gestion. Elle obtient plus tard un baccalauréat en éducation de l’UQAT, où elle travaille présentement à titre de chargée de projets et de formatrice au Service la formation continue. Elle poursuit également des études de 2e cycle universitaire, par un projet de maîtrise-recherche en sciences de la santé touchant la toxicomanie en contexte autochtone. S’étant toujours intéressée à tout ce qui touche le monde autochtone en général et plus spécifiquement à la culture inuit et nordique, cette véritable passion l’a amenée à y habiter et à y travailler en éducation ainsi que dans le domaine minier (Nunavut, Nunavik) pendant près de sept ans. Encore aujourd’hui, cet intérêt profondément ancré allie ses fonctions en lui permettant de diriger toutes ses activités professionnelles sur la base de ses croyances et de ses valeurs personnelles et éducatives les plus importantes.

Collaborateur

UQAT