Piwaseha - La culture et les réalités autochtones

But de la formation

Reconnaître la culture et les réalités autochtones afin de pouvoir développer un sincère partenariat basé sur le respect mutuel et la compréhension.

Description

Cette formation permet d’améliorer ses connaissances des relations autochtones et non autochtones. Piwaseha porte à la réflexion, à la compréhension et profite à tous les participants.

Objectifs

- Décrire le passé et les réalités d’aujourd’hui des communautés autochtones afin de mieux intervenir.
- Démontrer des comportements d’ouverture et d’acceptation face aux différences culturelles.
- Déterminer les différents obstacles qui nuisent à la communication et aux relations avec les Autochtones.
- Reconnaître l’impact des perceptions négatives sur l’estime de soi chez les autochtones.
- Reconnaître ses propres valeurs culturelles et tenir compte de l’identité autochtone dans les rapports interculturels.
- Comparer sa propre culture et celle des autochtones.

Méthodologie

Exposé interactif (45%), étude de cas, discussions en sous-groupes, exercices, auto-évaluation (55%)

Clientèle visée

Tous

    Histoire et informations

    • Histoire d'hier à aujourd'hui des Autochtones
    • Terminologie autochtone
    • Autochtones au Québec
    • Caractéristiques géographiques et linguistiques
    • Loi sur les Indiens, les politiques d’assimilation et les fondements de ces politiques
    • La réserve et le statut d’Indien
    • Pensionnats indiens

    Comportements et attitudes à préconiser

    Communication interculturelle

    Les ressources disponibles

Josée Gagnon

Josée Gagnon

Détentrice d’un baccalauréat en travail social de l’UQAT, Josée travaille avec les Autochtones depuis plus de 20 ans. Native de l’Abitibi-Témiscamingue, elle a parcouru le Québec cumulant une riche expérience particulièrement auprès des Atikamekw et des Innus. Étant elle-même métisse d’origine innue, elle s’est toujours sentie interpellée par les relations interculturelles. Elle a surtout exercé en milieu scolaire, en CLSC ainsi qu’en protection de la jeunesse. Après avoir habité à Opitciwan pendant 5 ans et à Sept-Îles pendant plus de 14 ans, elle fait un retour en région où elle élargie ses connaissances auprès des Cris et des Anishnabes.

Collaborateur

UQAT