La supervision LEAN (DMS) : améliorer la performance opérationnelle

But de la formation

Au terme de la formation, vous serez en mesure de:
1. Comprendre la supervision LEAN et évaluer la valeur ajoutée de cette démarche à la culture d’amélioration continue de votre entreprise
2. Préparer et présenter un projet-pilote de supervision LEAN
3. Mettre en œuvre cette démarche dans un service ou secteur cible, et mesurer les résultats par des indicateurs de performance clés
4. Optimiser le DMS en place et améliorer, jour après jour, la performance de votre organisation par le perfectionnement des habiletés de gestion de vos équipes

Description

Vous cherchez un moyen d'améliorer la performance opérationnelle d'un service, d'un secteur d'activité, voire de votre organisation.
Vous avez investi aux fils des années dans une palette d'outils LEAN et les résultats ne sont pas toujours à la hauteur de vos attentes.
Vous constatez des gains tangibles suite à un Kaizen, un chantier 5S ou une activité VSM de réduction des gaspillages, mais ils ne se maintiennent pas dans le temps.
Votre équipe technique et de gestion sont un des goulots à votre capacité à résoudre des problèmes au quotidien.
La supervision LEAN est le moyen de stimuler l'efficacité de vos opérations et ce, en mobilisant les équipes sur le terrain à dépasser les objectifs de l'organisation.
La supervision LEAN consiste à structurer les rôles et responsabilités de toute la hiérarchie de l’organisation autour d'activités planifiées et orientées vers l’atteinte de vos objectifs stratégiques. De ce focus des acteurs, au quotidien, émergera de meilleurs résultats, et à terme, une culture de performance opérationnelle et d'amélioration continue.

Objectifs

1. -Définir ce qu'est le DMS
-Décrire les 5 basiques de la supervision LEAN
-Expliquer les avantages liés à ce système de gestion au quotidien
-Identifier selon des critères objectifs un service ou un secteur propice à la mise en oeuvre
-Cerner les conditions gagnantes à une implantation avec succès dans son organisation

2. -Analyser la situation actuelle dans son organisation et identifier les gaps par rapport aux requis du DMS
-Développer ou réviser la palette d'outils de gestion et lean en fonction des 5 basiques
-Structurer le rôle de l'équipe de gestion autour des activités prioritaires à réaliser au quotidien
-Organiser la participation des services soutien aux rencontres clés
-Définir les indicateurs de mesure pertinents à l'état de santé du DMS
-Former les acteurs sur la routine quotidienne et hebdomadaire à observer

3. -Mesurer et afficher les résultats obtenues (indicateur, audit)
-Informer les équipes et les comités des résultats

4. -Identifier les opportunités d'amélioration et les besoins des acteurs.
-Progresser du DMS 1.0 à 2.0

Méthodologie

Esposé interatif (10%), Partage d'expériences réelles (15%) et apprentissage par simulation (75%)

Clientèle visée

Exécutif, directeur, gestionnnaire, superviseur, chef-d'équipe ayant la responsabilité de gérer des opérations en secteur manufacturier et des services ou bien en charge d'un service de performance opérationnellene ou amélioraiton continu

Contenu

i) 5 Basiques du DMS:

  • Rôles et responsabilités
  • Standardiser
  • Contrôler
  • Améliorer
  • Communiquer

ii) Modèles d'outil de supervision et LEAN-DMS ayant prouvés leur efficacité en entreprise

  • description de tâches, unité de supervision
  • instruction de travail, carte procédé, carte 5'S, agenda, routines
  • tableau de bord (KPI), tack board production, qualité, SST
  • carte d'amélioration, tableau amélioration,
  • types de rencontre, objectifs, contenu, fréquence, participants
  • lieux de rencontre
Benoit Larivière

Benoit Larivière

CRHA, BAC.RI

Benoit Larivière est associé-fondateur d’une firme de consultants en performance opérationnelle et en gestion des ressources humaines. Il possède 20 ans d’expérience sur le plan stratégique et opérationnel en GRH. Il a piloté et participé à plusieurs projets d'implantation de norme qualité et SSE, en contexte de PME ou grandes entreprises. Enfin, M. Larivière a agi comme chargé de projet en performance opérationnelle et en amélioration continue, entre autres en implantation de systèmes de gestion au quotidien (DMS).