Rédaction de rapport d'expertise et témoin expert au tribunal

But de la formation

La formation met l'emphase sur la crédibilité, le professionnalisme et la rigueur scientifique qui sont des paramètres fondamentaux, particulièrement dans le cas du témoin expert et de son rapport.

Description

Tout professionnel est susceptible de devoir rédiger et soumettre un rapport d'expertise. Il est également possible qu'il soit appelé au Tribunal à titre d'expert ou comme témoin ordinaire pour témoigner sur les faits. Dans un cas comme dans l'autre, il lui est essentiel de maîtriser les techniques et les règles de base de la présence au Tribunal.

Objectifs

À la fin de la formation les participants seront en mesure: 

- De préparer leur présence au Tribunal, peu importe la juridiction (cour municipale, cour supérieure, tribunaux administratifs), comme témoin ordinaire ou comme témoin expert;

- De présenter un témoignage (ordinaire ou d'expertise) selon les règles de l'art;

- De maîtriser les éléments de planification, de rédaction et de présentation d'un rapport d'expertise.

Méthodologie

Expérimentation et simulation (si le temps le permet)

Clientèle visée

Architectes, ingénieurs, technologues, inspecteurs en bâtiment

Contenu

Les deux types de témoignages – définitions et rôles :

  • Témoin ordinaire
  • Le témoin expert

Le rapport soumis au Tribunal :

  • Définition
  • Utilité pour le tribunal
  • Les critères
  • Les exigences de rédaction

La vacation au tribunal :

  • La préparation du témoignage
  • L'interrogatoire
  • Le contre-interrogatoire
  • La présentation du rapport d'expertise
  • L'utilisation de l'audiovisuel
Claude Latulippe

Claude Latulippe

Technologue professionnel

Président d’une organisation, Claude Latulippe possède plus de 28 ans d'expérience dans le domaine de la technologie de l'architecture. Reconnu (plus de 250 dossiers) devant les tribunaux civils comme expert en bâtiment depuis plus de 25 ans, il pratique principalement l'expertise technico-légale (plus de 2 500 dossiers) et l'inspection pré-achat (plus de 12 500 dossiers).