Développer sa mémoire

But de la formation

Utiliser des méthodes et des outils de mémorisation permettant une rétention de l’information à long terme.

Description

Accroître les performances de sa mémoire en situation professionnelle.

Objectifs

- Identifier les 3 étapes à franchir pour mémoriser une information à long terme.
- Appliquer des techniques qui font appel aux 4 étages du cerveau pour mémoriser des noms et chiffres.
- Synthétiser le contenu d'un document à l'aide de la carte mentale.
- Employer les moyens mnémotechniques suivants : associations logiques ou imaginatives, méthode des lieux.
- Utiliser les styles d'apprentissage convenant à chacun.
- Identifier les facteurs qui améliorent la concentration.
- Utiliser des techniques qui permettent de mobiliser l'attention des interlocuteurs et la mémorisation de ce que vous dites.

Méthodologie

Exposé interactif (25%). exercices (45%), auto-évaluation (10%), apprentissage par les pairs (20%)

Clientèle visée

Tous.

Contenu

Les trois étapes du processus de mémorisation

Mémorisation du contenu d’une réunion ou d’un entretien

Mémorisation des interlocuteurs face à ce qui est dit

Moyens mnémotechniques : associations, visualisation, rimes pour retenir des noms propres, du vocabulaire et des chiffres

« Carte mentale » (mind map) pour synthétiser les lectures

Enrayer la courbe de l'oubli : mémoriser à long terme par des réactivations

Mémoire visuelle, auditive et kinesthésique

Préférences cérébrales et style d’apprentissage favori

Lutte contre la distraction

Bernard Deloge

Bernard Deloge

Formateur, licencié en Droit et en Criminologie

Bernard Deloge a d’abord développé ses compétences en criminologie et comme juriste. Depuis maintenant plus de 25 ans, il œuvre dans le domaine de la formation, tant en Europe qu’au Québec. Il possède une expertise sur la méthode de lecture rapide Richaudeau qu’il a enrichie à l’aide d’autres stratégies. Il forme les professionnels et les gestionnaires sur les techniques de lecture rapide, de mémorisation, tant dans les organismes publics que dans les organisations du secteur privé.