Savez-vous composer avec des personnes difficiles en milieu de travail?

Qui n’a pas eu à composer avec un ou une supérieur·e ou collègue à personnalité difficile? Désamorcer de telles situations de façon constructive peut relever du défi. Les tolérer ou les laisser perdurer, au contraire, affecterait certainement notre motivation, nos résultats ainsi que le climat de travail. Il est pourtant possible d’apprendre à composer avec des personnes difficiles.

Une bonne méthode pour apprendre à composer avec différents types de personnalités est d’abord de passer par une meilleure connaissance de soi. C’est ce que la formation Diriger selon les profils de personnalités permet d’acquérir. « Via le profil Nova, toute personne, qu’elle soit en position de gestion ou non, y trouve son compte. La démarche permet à chacun et chacune de connaître des éléments comme ses préférences, la façon dont on aime entrer en relation avec l’autre, ou, encore, la façon dont on s’adapte à une situation en fonction de nos perceptions. », explique Nathalie Blain, formatrice chez ÉTS Formation.

Mais qui sont ces personnalités à défi?
En organisation, nous les reconnaissons par leurs attitudes et leurs réactions désagréables, ou encore par leurs façons d’être et d’agir éprouvantes, qui peuvent heurter et nuire à la communication et au fonctionnement de l’ensemble. « Apprendre à reconnaître les comportements, les traits de caractère et les caractéristiques des différents profils de personnalités humains, comme nous le faisons dans la formation Composer avec des personnes difficiles, permet ensuite de mieux saisir leur impact et de mieux les gérer. Qu’elles soient plutôt instables, anxieuses ou bizarres, ce qui est commun pour toutes les personnalités difficiles est que certains traits ou comportements de ces individus ne sont pas socialement adaptés et qu’ils maîtrisent mal certaines de leurs impulsions. Notre incompatibilité devient intolérable et nuisible. Et souvent, ces individus n’en sont pas conscients ou n’en perçoivent pas les effets. », révèle madame Blain.

Reconnaître pour agir
Dans leur livre Travailler avec des personnalités difficiles (Ixelles éd.), Alan Cavaiola et Neil Lavender mentionnent que plus de 80 % des personnes interrogées travaillent avec au moins un individu dont le comportement est une source majeure de stress pour elles. Il est clair qu’à la longue, côtoyer des personnes difficiles devient drainant, stressant, et peut même mener à l’épuisement professionnel. À répétition, les situations conflictuelles usent la collaboration et la qualité du travail ainsi que la productivité. C’est pourquoi madame Blain insiste sur le fait qu’il faut agir adéquatement, avant qu’il soit trop tard. Et même s’y préparer, notamment à travers la formation. « Les formations que j’anime permettent aux participants et participantes d’identifier les déclencheurs et d’acquérir des stratégies servant à baliser et désamorcer les situations à défi causées par les personnalités difficiles. »

Pour conclure, gardons en tête que le compagnon de bureau idéal est un mythe beaucoup plus souvent qu’une réalité. Cependant, nous pouvons tous apprendre à mieux collaborer et interagir pour créer un environnement de travail plus agréable pour tous.

ÉTS Formation vous suggère les formations suivantes :
Composer avec des personnes difficiles
Diriger selon les profils de personnalité

Et leurs versions d’un jour :
Composer avec des personnes difficiles : l'essentiel
Diriger selon les profils de personnalité : les essentiels